Mélange de textes exégétiques (vers 800)
Albi, bibliothèque municipale, Ms. 39 (77)

Actuellement, sept exemplaires de ces mélanges de textes exégétiques sont identifiés, et celui d'Albi est tenu pour être le plus ancien, ayant été rédigé entre la fin du VIIIe siècle et le début du IXe siècle. Cela prouve le succès et la large et rapide diffusion de ce corpus de textes : considérant que le taux de survie des manuscrits du IXe siècle communément admis est de 5 à 10 %, force est de constater qu'il a dû exister plus d'une cinquantaine d'exemplaires de ce recueil, ce qui est considérable et rarissime pour cette l'époque. Une telle occurence laisse penser que le recueil fut conçu, compilé, copié, recopié et mis en circulation de manière officielle. Par ailleurs, il n'y a pas de liens notables entre les sept copies, preuve supplémentaire de la large diffusion de ce corpus.